tous-mes-voeux.com : cartes virtuelles humoristiques à personnaliser

Vous aimez !

Interviews

Interview de Patrick Boivin

Patrick Boivin, dont les animations connaissent un grand succès sur le web, a accepté de répondre à mes questions sur son activité de réalisateur.

Bonjour Patrick, pour commencer et pour mieux te connaître, peux-tu nous dire ton âge, ta formation, ton métier, ton parcours ?…

Patrick BoivinJe suis né en 1974. Je n’ai aucun diplôme. J’ai commencé à faire de la bande dessinée à 16 ans, et à 20 ans j’ai commencé à faire du cinéma. Je suis donc cinéaste depuis 15 ans.

Quel est ton genre de prédilection ? Pub, clip, fiction ?…

Je suis un gars de fiction. Je préfère raconter mes histoires avec des comédiens, mais j’ai accumulé beaucoup d’expériences diverses qui me permettent de visiter tout les styles possible au cinéma avec beaucoup d’aisance.

L’animation prend-elle une part importante de ton activité ?

Michael Jackson vs Mr Bean
L’animation est devenue ma principale source de revenus depuis deux ans. C’est également grâce à l’animation que je suis devenu populaire sur le web, ce qui m’a ouvert plusieurs portes à travers le monde, notamment à Hollywood.

Qu’est-ce qui te plaît dans le stop-motion ?

Mon approche au stop-motion me permet de rapidement raconter une histoire complètement seul avec moi-même.

Iron Man vs Bruce Lee

Sur les projets d’animation, tu travailles toujours seul ?

J’ai fait tous mes courts projets d’animation seul. Depuis quelques mois, je travaille sur des gros mandats pour des compagnies comme Lego. Les budgets sont très raisonnables et me permettent d’engager un pote à moi qui fait de l’animation et de la direction artistique. De mon côté, je réalise, je m’occupe de la photographie et de la post-production.

Comment procèdes-tu pour réaliser un film comme “Michael Jackson vs Mr Bean”  ou “Iron Man vs Bruce Lee” ?

Patrick Boivin manipule Iron ManJ’y vais très intuitivement sans trop me préparer en ajustant au fur et à mesure. J’utilise beaucoup de “tricherie” pour aider mes figurines à se tenir debout. Par la suite, je corrige le tout au montage. Lorsque le mouvement est trop complexe, j’utilise le “green screen”.

Combien de temps te prend une réalisation de ce type ?

En moyenne de 4 à 8 semaines.

Comment réalises-tu tes mouvements de caméra super-fluides ?

C’est une combinaison de mouvements live et de recadrages par la suite. Je prends de grosses photos, alors je peux zoomer beaucoup dans mon image et donner un effet de mouvement. J’utilise aussi un trépied avec une manivelle me permettant de jouer avec la hauteur de la tête assez précisément.

Bboy Joker

Dans quels cas utilises-tu un fond vert ?

Le fond vert me permet surtout d’inclure un personnage dans un environnement ou je ne pourrais pas passer un mois, comme dans le métro de Montréal.

As-tu beaucoup recours aux effets spéciaux ?

Tout le temps. C’est même la raison pour laquelle je fais du stop-motion. L’utilisation d’FX me permet de gagner beaucoup de temps en effaçant entre autres les outils qui m’aident à supporter mes personnages.

As-tu des projets dont tu puisses nous parler ?

La plupart de mes projets actuels sont des projets de longs-métrages. Des films avec de vrais comédiens, sans animation. Certains sont pour ici et donc, en attente de financement. Certains autres sont pour Hollywood avec qui je suis en train de développer de belles relations. J’ai également certaines petites idées pour Youtube encore, mais c’est encore “secret”.

I shot your ex-girlfriend

Pour en savoir plus et visionner ses autres films, vous pouvez visiter la page Youtube de Patrick Boivin.

Vous aimez ? Partagez !

Un commentaire :

  1. Image par image, le stop-motion dans tous ses états » Du foot et des marionnettes

    [...] a dit que les joueurs de foot étaient les pantins de la FIFA ? Peut-être Patrick Boivin… Ce dernier et les studios Aardman se sont associés pour créer le dernier spot d’une [...]

Publiez un commentaire :

Articles au hasard

Liens